Dr. DUQUESNE

Philippe

DOCTEUR VÉTÉRINAIRE, PHYTOTHERAPEUTE

Vétérinaire phytothérapeute - DIE Phytothérapie Vétérinaire, ONIRIS 2018

Responsable de l'unité de Cancérologie Alternative du Centre Altervet

Consultant en phytothérapie vétérinaire

du Centre Altervet

Je m’appelle Philippe Duquesne. Je suis médecin vétérinaire, diplômé de l’Université de Liège en 1994.
Tout naturellement, je crée un cabinet devenu Centre vétérinaire en région liégeoise. Par la suite,
sont nés deux dispensaires vétérinaires destinés à soigner les animaux des plus défavorisés.
Après 25 années de pratique quotidienne, l’envie d’aller plus loin, de repousser les limites, me
conduit instinctivement vers la médecine des plantes, la phytothérapie ; de nombreuses, formations,
congrès, lectures et, enfin, en 2018, l’obtention du diplôme de vétérinaire phytothérapeute à
l’université vétérinaire de Nantes.


La fondation d’Altervet, par des gens passionnés de médecine alternative et ensuite la création du
Centre de cancérologie alternative concrétise le plaisir quotidien de soigner avec les plantes.
Actuellement, outre les consultations, je suis actif sur des projets d’études sur des chiens de haut
niveau sportif. En relation avec des universités, je crée des modèles de recherche clinique sur les
plantes afin d’affiner la connaissance de leur mode d’action et de pouvoir proposer de nouveaux
modèles de traitement.


Être phyto, c’est d’abord écouter les gens et regarder les animaux.
Il faut aussi avoir une bonne connaissance des maladies, les décortiquer, les analyser.
La médecine, c’est un puzzle et les plantes sont là pour coller les pièces.
La phytothérapie regroupe l’utilisation des plantes et de leurs extraits, des bourgeons de plantes des
algues, des champignons et des huiles essentielles, on sait actuellement aussi que le microbiote
intestinal joue un rôle primordial.


Une plante est active sur plusieurs domaines ; les combiner permet de trouver un remède spécifique
à chaque animal particulier.


Dans notre environnement, très industrialisé et fortement pollué, on utilise des plantes et de la
micronutrition pour rétablir l’équilibre.


Le retour au naturel, c’est se projeter un vrai avenir !